Hellbound

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

hellbound

En plein milieu de la journée, trois créatures surnaturelles surgissent en plein Séoul et tuent un homme en panique. La foule assiste à cette exécution. Le corps de la victime git désormais carbonisé au milieu de la circulation. Rapidement, une nouvelle religion voit le jour, menée par le mystérieux et charismatique Jeong Jin-su, gourou de l’Eglise de Vérité Nouvelle, qui tente d’avertir depuis 10 ans l’humanité de ce qui est en train de se produire : les hommes et les femmes qui ont péché reçoivent le “jugement” d’un ange, ils sont condamnés à l'enfer et périssent violemment de la main des envoyés de Dieu...

C’est un drama coréen en 6 épisodes, à ne pas mettre devant tous les yeux. La série est violente et même certaines scènes sont à la limite du soutenable. Honnêtement, la première moitié ne m’a pas vraiment convaincue et je me suis demandée où le drama voulait aller, même si je me disais que Yoo Ah-in n’était pas là par hasard. Et puis le miracle. Adaptée d’un webtoon, la série nous plonge dans la Corée du sud contemporaine mais un chouilla plus tard qu’en 2022 et façonne une société dystopique terrifiée et terrifiante où une nouvelle religion va s'implanter…  Car alors, que va-t-il se passer ? Comment les humains vont-ils réagir à cette menace qui peut finalement les frapper tous dès lors qu’ils n’ont pas été suffisamment vertueux aux yeux de Dieu ? Est-ce l’aube d’une société plus juste, délivrée de la violence et de la délinquance ? Ou bien est-ce le début d’un nouveau chaos ? Quelle valeur pour un comportement moral dès lors qu’il est dicté par la peur de la punition divine ? L’enfer n’est-il pas déjà là ? Et les pires monstres sont-ils ceux que l’on croit ? On a vraiment l’impression d’assister au jugement dernier, à l’apocalypse. Comme d’autres dramas récents tels que Sweet home ou Squid game, mais en bien plus sombre encore, Hellbound renvoie une vision cauchemardesque et pessimiste du monde : le voyeurisme, la violence aveugle, l’anarchie, la délation, la terreur, le fanatisme religieux... On a l’impression de revivre l’inquisition et la chasse aux “sorcières” qui étaient brûlées, comme ici les trois créatures carbonisent les corps. J’ai aussi parfois eu l’impression d’être à nouveau dans The Handmaid’s tale… Pourtant, au bout du bout, il y a aussi une lueur d’espoir…

La série est visible sur Netflix.

E.