Covid-19 : le grand complot?

complot

 

Avez-vous entendu parler du documentaire  « Hold up » ? Il y a de fortes chances que oui, ou que vous l’ayez vu. Effectivement, les chiffres autour de ce documentaire – campagne de financement participatif, vues, etc. - sont ahurissants.  

Ce film dénonce un complot mondial autour de l’épidémie du Covid-19. En tant que bibliothécaires travaillant en médiathèque,  nous avons un rôle à jouer quant à la diffusion des savoirs, et quant à leur pertinence.

Si vous avez vu ce documentaire, et même si vous êtes en accord avec les thèses présentées, vous remarquerez qu’il n’y aucune place donnée à la contradiction.

Ainsi nous vous proposons, à l’aide de quelques ressources soigneusement sélectionnées, d’autres points de vue, qui vous permettront au final de vous faire votre propre avis sur la question.

La première d’entre elles est une vidéo qui tente de comprendre l’extrême viralité du film, qui s’est propagé à grande vitesse sur les réseaux sociaux :

 


 

 

On y apprend déjà que le doc contient beaucoup de contre-vérités ou d’approximations.

Par exemple : Les décodeurs / 10 contre vérités véhiculées par hold up

 

Bien sûr, vous allez me dire « Le Monde, Libération, France Inter ? Ok, tous du côté du pouvoir, financées par l’argent public, quelle indépendance ? »

Eh bien figurez-vous que ce ne sont pas les seuls à « débunker ». Pour aller plus loin dans l’analyse de ces erreurs ou des manipulations, d’autres s’y sont attelés :  

 

 

 

 

 Comme déjà dit dans l’intro, ce qui est particulièrement frappant  dans le documentaire, c’est l’absence totale de toute forme de contradiction dans les propos. Ce fait est bien analysé ici :

 

 

Maintenant, si vous voulez aller encore plus loin pour comprendre la mécanique à l’œuvre dans les thèses complotistes, il existe plusieurs ressources tout à fait passionnantes.

Une série de podcast de grande qualité d’abord, qui analyse l’histoire et les ressorts des grandes thématiques que l’on retrouve dans la sphère complotiste : l’attentat du 11 septembre 2001, Bilderberg, les chambres à gaz, le grand remplacement, la révolution française (les complots ne sont pas nouveaux) ou encore l’épidémie de la COVID-19.

 

Beaucoup plus courte, cette vidéo du collectif Datagueule  explique pourquoi douter de tout revient à renoncer à son esprit critique :

 

 

Alors bien sûr, il ne s’agirait pas de dire qu’il n’y a jamais eu et qu’il n’y a pas encore de conspiration, nulle part. Frédéric Lordon, philosophe, le dit très bien, la grande erreur serait d’en voir partout, mais également d’en voir nulle part.

Il y en a eu et il y en a peut-être encore, il suffit de consulter les archives déclassifiées de la CIA pour s’en apercevoir.

Alors que faire ?

Un peu d’hygiène mentale peut-être ? La chaîne YouTube du même nom le propose, de manière très pédagogue, avec des vidéos qui renforcent notre capacité à s’auto-défendre intellectuellement.

 

 

Une autre chaîne YouTube nous propose de découvrir les biais cognitifs qui tordent notre belle rationalité et nous conduisent à des erreurs prévisibles :

À l’heure des fake news, des bulles de filtre et de la massification de l’information, savoir distinguer le vrai du faux devient une vraie compétence de haut vol, et cela nécessite de la méthode. Cette méthode de recherche systématique de l’erreur, d’humilité épistémique, c’est la science. La bonne nouvelle, c’est que c’est passionnant !

 

 

On y parle zététique en gros. Quoi ? Zététique ? Voici la définition de « La Tronche en biais » : logiciel antivirus pour l’esprit.

Enfin, vous trouverez une sélection de quelques bons vieux livres sous ma signature.


Voilà pour aujourd’hui, si je trouve d’autres ressources intéressantes, j’essaierai de compléter ce dossier. N’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé.

Merci



Bonus

 

Les théories complotistes influencent également les artistes :

 

 

Big Pharma, le nom donné aux plus grands laboratoires de l'industrie pharmaceutique :

 

 

Plutôt intéressé.e.s par les sociétés secrètes ?

 

 

 

 

Olivier

 

OPAC Sélection de notices