Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

bc

Breakfast club de John Hugues (1985)

Avec Judd Nelson (Bender, le rebelle), Molly Ringwald (Claire, la fille à papa), Ally Sheedy (Allison, la névrosée), Emilio Estevez (Andy, le sportif) et Anthony Michael Hall (Brian, le surdoué)

Samedi 24 mars 1984, au lycée de Shermer, Illinois, cinq élèves qui ne se connaissent pas sont collés pour la journée. Le très sévère principal de l'établissement, monsieur Vernon, les oblige à écrire une dissertation sur le thème suivant : « Qui pensez-vous être ? » Or, chacun des adolescents semble parfaitement correspondre à une catégorie sociale et à un archétype : Claire Standish est une fille de bonne famille, sûre d'elle et hautaine ; John Bender est un petit voyou, agressif et provocateur ; Andrew Clark est un sportif, rigide et discipliné ; Allison Reynold est une excentrique, taiseuse et sauvage ; Brian Ralph Nelson est un premier de la classe, studieux et coincé. La journée qu'ils vont passer ensemble va les aider à dépasser leurs différences et à se défaire des stéréotypes qui déforment leur regard sur les autres, mais aussi sur eux-mêmes. Devenu culte depuis sa sortie en 1985, Breakfast Club est un modèle indépassable de teen movie, ces films réalisés pour et avec des adolescents.

poster minimalisteMatt Taylor Breakfast Club Poster Mondo Regularposter3

Lulu : N’ayons pas peur des mots : juste le meilleur film ado de tous les temps !

Elise : Je plussoie !

Pour aller plus loin concernant ce film (un tantinet) méconnu en France, lisez le dossier pédagogique du CNC

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

1ere

Première année de Thomas Lilti

Antoine entame sa première année de médecine pour la troisième fois. Benjamin arrive directement du lycée, mais il réalise rapidement que cette année ne sera pas une promenade de santé. Dans un environnement compétitif violent, avec des journées de cours ardues et des nuits dédiées aux révisions plutôt qu'à la fête, les deux étudiants devront s'acharner et trouver un juste équilibre entre les épreuves d'aujourd'hui et les espérances de demain.

Du cinéma français comme je l'aime: réaliste, drôle et touchant. Deux jeunes acteurs sensibles et prometteurs. Un sujet rarement traité, et pourtant terrible et hallucinant. On ne voit pas passer le temps !

Lulu

 
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
predator
 
Predator de John McTiernan

Dutch et ses hommes ont été envoyés en Amérique Latine pour sauver trois hommes, otages de la guérilla. Largués dans la jungle, ils exécutent sans accroc la première partie de leur mission et s'apprêtent à se replier lorsqu'ils découvrent le corps étripés et atrocement mutilés des trois prisonniers. Ils découvrent qu'ils ne sont pas seuls et que l'être qui le traque vient d'un autre monde. Entre "Alien" et "Rambo", un film fantastique bien fait au rythme intense et au suspense à couper au couteau...
 
 
Un classique du genre qui n'a pas pris une ride : peut-être grâce à ses effets spéciaux minimalistes.
On peut le voir plusieurs fois, on sursaute toujours: cette chasse à l'homme dans une jungle hostile et humide est d'un suspens croissant.
Avec un Schwarzy au sommet de son art!
 
Lulu
 
 
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
sugar man
 
Sugar Man de Malik Bendjelloul-1977
 
Au début des années 1970, Sixto Rodriguez enregistre deux albums sur un label de Motown. C'est un échec, à tel point qu'on raconte qu'il se serait suicidé sur scène. Plus personne n'entendit parler de Rodriguez. Sauf en Afrique du Sud où, sans qu'il le sache, son disque devint un symbole de la lutte contre l'Apartheid. Des années plus tard, deux fans du Cap partent à la recherche de Sugar Man.
 
Avez-vous déjà entendu parler de Sixto Rodriguez? Moi je n'en avais jamais entendu parlé.
Il est pourtant l'un des chanteurs les plus populaires d'Afrique du Sud.
Vous ne me croyez pas?
Vous avez tort!
Qui est cet artiste dont la vie et la mort sont entourées de mystère?
Un documentaire aussi passionnant que surprenant.
Lulu
 
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

killing

Killing Eve, une série créée par Phoebe Waller-Bridge

Deux femmes. Eve est un agent du MI5, les services secrets britanniques. Brillante, elle s'ennuie dans le triste travail de bureau auquel elle est confinée, à mille lieues des fantasmes d'agent secret qu'elle nourrissait en croyant devenir espionne. Villanelle est une tueuse. Brillante elle aussi, elle apprécie le train de vie luxueux que lui permet le drôle de métier qu'elle s'est choisi. Lorsque leurs chemins s'entrecroisent, rien ne sera plus jamais pareil, pour l'une comme pour l'autre...
 
JU-BI-LA-TOIRE !!!!!
J'ai rarement autant ris ni autant hurlé !
Sandra Oh et Fiona Shaw donnent le meilleur de ce qu'on peut faire de plus trash en série !
A voir absolument pour se changer les idées: c'est radicale...mais dites-moi, c'est normal de rire autant en regardant quelqu'un se faire assassiner????
 
Lulu