problème 3 corps

En pleine Révolution culturelle, le pouvoir chinois construit une base militaire secrète destinée à abriter un programme de recherche de potentielles civilisations extraterrestres. Ye Wenjie, une jeune astrophysicienne en cours de "rééducation", parvient à envoyer dans l'espace un message contenant des informations sur la civilisation humaine. Le signal est intercepté par les Trisolariens, qui s'apprêtent à abandonner leur planète mère, située à quatre années-lumière de la Terre et menacée d'un effondrement gravitationnel provoqué par les mouvements chaotiques des trois soleils de son système. En raison de la distance, Ye Wenjie met près de huit ans à recevoir la réponse des Trisolariens. Elle tient désormais entre ses mains rien de moins que le destin de l'espèce humaine.

Ce roman semble aride et volumineux mais il est passionnant. Je ne l’aurais pas lu mais à force de voir son nom revenir dans les discussions je me suis lancée et ne regrette pas.

C’est riche en réflexions sur ce qui se passerait en cas de contact avec une autre civilisation. D’accord, ce n’est pas vraiment optimiste mais les rebondissements sont passionnants tout autant que les sociétés futures imaginées.

Petit bonus : apprendre au passage quelques notions d’astrophysique, même si attention, cela reste de la vraie SF.

Bérénice

Note : le roman est le premier d'une trilogie.

alex

Le commandant Verhoeven enquête sur l'enlèvement et la séquestration d'Alex, et sur la découverte, après l'évasion de la jeune femme, du corps de son tortionnaire, qui se serait suicidé...

Le livre s'intensifie au fur et à mesure des pages. Bonne intrigue, belle écriture vivante.

Caroline

Le meilleur des amis

Vingt ans après un rendez-vous manqué, un homme s'apprête à retrouver l'ami qu'il a trahi et qu'il n'a pas revu depuis. Du temps de leurs études à Paris, Thibaut et lui ont tout partagé, y compris une passion pour Camille, promise au premier. Au milieu des vignes du domaine familial de Thibaut, attendant de le revoir enfin, le narrateur est assailli de souvenirs aussi réels que la brume qui se lève, le vent sur la joue, la lumière dans les arbres. Pour ce solitaire exilé du royaume de K. , petit pays du Sud-Est asiatique, Thibaut incarnait la sérénité bienveillante et joyeuse de qui connaît ses racines et les chérit. Tous deux se complétaient, se répondaient. Aimer Camille, espérer être aimé d'elle, c'était confirmer le lien fraternel en même temps que le bafouer. Dans ce roman au charme cinématographique, temps et espace se mesurent à l'aune du point zéro de toute existence : le premier amour. Autour de ce centre de gravité de la révélation à soi tournoient les réminiscences, les évocations ; les regrets qui lui sont associés et irriguent une vie. L'écriture, élégante et elliptique, accompagne le mouvement dansant de la mémoire quand elle se confie à l'attente.

Entre métissage franco-vietnamien et américain, récit court tout en nuances ou la mélancolie n'est jamais pesante comme "In the mood for love".

X.

five

Stella Grant a dix-sept ans, et elle a passé une bonne partie de sa vie à l'hôpital. Atteinte de mucoviscidose, elle maîtrise scrupuleusement sa situation, enchaînant les to-do list, suivant ses traitements et les recommandations des médecins à la lettre. Alors qu'elle attend une greffe de poumons, elle retourne à l'hôpital pour quelques semaines.Alors qu'elle suit sa routine quotidienne, elle rencontre un nouveau patient, Will, atteint par la même maladie qu'elle. Malheureusement, le jeune homme souffre également d'une bactérie fatale qui lui interdit toute chance d'obtenir une greffe de poumons. Si Stella l'attrape, elle peut dire adieu à la greffe. Les deux adolescents ont donc l'interdiction absolue de s'approcher à moins de deux mètres. Malgré cette obligation, Will et Stella se rapprochent peu à peu et tombent amoureux. Ils doivent alors user de stratagèmes pour semer les infirmières et passer du temps ensemble. Très vite, cette distance entre eux ne rime plus avec sécurité, mais avec punition.

Ce roman est très touchant. La belle histoire d'amour partagée entre Stella et Will m'a fait pleurer à plusieurs reprises. L'histoire est facile à lire et on rentre facilement dedans. A découvrir !

Alix

En + : le roman a été adapté au cinéma en 2019, découvrez la bande annonce :

franklin

Alors que le réchauffement climatique provoque aujourd'hui la fonte de la banquise arctique, peut-on imaginer que tant d'hommes, tant de marins se soient jadis acharnés, au prix de mille souffrances, à trouver ce mythique passage du Nord-Ouest qui devait permettre d'aller directement de l'Atlantique au Pacifique et ouvrir un raccourci vers les richesses de l'Orient ? Ce livre est l'histoire de l'un d'entre eux, l'Anglais John Franklin, dont les expéditions successives tinrent en haleine, dans la première moitié du XIXe siècle, la Grande-Bretagne, l'Europe et l'Amérique. Lui et ses hommes arpentèrent des terres inconnues, endurant les rigueurs des hautes latitudes, s'obstinant à forcer le barrage des glaces, découvrant les Indiens et les Esquimaux qu'ils rencontraient pour la première fois, et allant jusqu'à dévorer le cuir de leurs chaussures pour survivre. On ne peut rien comprendre à leur odyssée héroïque sans dénoncer les orgueilleuses traditions de l'Amirauté britannique qui les retenaient d'adopter les vêtements, la nourriture et les coutumes leur permettant d'échapper à la famine et au froid. Drame trop prévisible, la disparition de Franklin en 1845 avec les 129 hommes de l'Erebus et du Terror déclencha une cinquantaine d'expéditions lancées à leur recherche pendant plus de dix ans, grâce au soutien inconditionnel de sa romanesque épouse, Lady Franklin, qui refusa jusqu'au bout de croire à sa mort...

Incroyable ces expéditions d'hommes soumis aux conditions les plus extrêmes pour tenter de découvrir le passage du nord ouest...

Mickael



A écouter ou à lire aussi : Podcast Lady Franklin à la recherche de l'expédition perdue

caught

Wendy, journaliste dans une émission de téléréalité, piège en direct les prédateurs sexuels. Sa dernière cible, Dan Mercer, un éducateur pour adolescentes : tout l'accable, on le soupçonne même de meurtre. Mais les preuves font défaut. Wendy sent bien que quelque chose ne tourne pas rond. Et si elle avait été manipulée ? Si Dan était innocent ? La jeune femme va alors se pencher sur le passé de Dan, ses années d'étudiant à Princeton, ses quatre amis inséparables... Des amis avec qui il a tout partagé, même le pire...

Roman palpitant et vraiment génial pour se perfectionner en anglais !

Ophélie

 

suicide i

Hospitalisé après une tentative de suicide, Sei se réveille sur une île utilisée par la société japonaise pour se débarrasser des individus suicidaires dont elle ne souhaite plus assumer le coût. Dans cet environnement oppressant, tous les patients, fragiles psychologiquement, comprennent vite que de vivre ensemble, de survivre ensemble, est une lutte permanente...

Un manga palpitant, plein de rebondissements, et qui fait nous remettre à notre place de petit humain qui sans la technologie, ne serait pas grand chose.Pour ceux qui aiment l'action et la philosophie de vie, sur une île perdue, avec un peu de gore. C''est un régal.

L.

le roi

Le bleu est la couleur de la France, tout le monde le sait. Ce que l'on sait moins, en revanche, c'est que le choix de cette couleur est dû à un vulgaire cochon domestique qui, vagabondant dans une rue de Paris, causa la mort du fils aîné du roi Louis VI le Gros en 1131. Cette mort accidentelle, provoquée par un animal impur, apparut aux contemporains comme une souillure infâme jetée sur la monarchie et sur le royaume. Pour l'effacer, ce dernier fut placé sous la protection de la Vierge, à laquelle on emprunta deux de ses attributs iconographiques pour créer les premières armoiries royales : le lis et l'azur, symboles de pureté. Peu à peu, ce bleu marial devint la couleur de la France. Il l'est encore aujourd'hui.

A l'époque où on questionne beaucoup la place de l'animal, la perspective historique est intéressante. Pastoureau partage des connaissances en toute simplicité. Un livre qui donne à réfléchir.

X.