Ecrire la vie

annie

Ecrire la vie, Annie Ernaux

« Écrire la vie. Non pas ma vie, ni sa vie, ni même une vie. La vie, avec ses contenus qui sont les mêmes pour tous mais que l'on éprouve de façon individuelle : le corps, l'éducation, l'appartenance et la condition sexuelles, la trajectoire sociale, l'existence des autres, la maladie, le deuil. Je n'ai pas cherché à m'écrire, à faire œuvre de ma vie : je me suis servie d'elle, des événements, généralement ordinaires, qui l'ont traversée, des situations et des sentiments qu'il m'a été donné de connaître, comme d'une matière à explorer pour saisir et mettre au jour quelque chose de l'ordre d'une vérité sensible. »

Contient : Les armoires vides. - La honte. - L'événement. - La Femme gelée. - La place. - Journal du dehors. - Une femme. - Je ne suis pas sortie de ma nuit. - Passion simple. - Se perdre. - L'occupation. - Les années.

Ce recueil de douze romans autobiographiques d’Annie Ernaux reflète à merveille l’univers de l’auteure. On se régale de la petite vie sans prétention d’un café-épicerie familial, de la vie rurale et sociale des années 50, mais aussi des questionnements existentiels. On y suit l’itinéraire d’une vie de femme, entre enfance insouciante, désir d’ascension sociale, découverte de l’amour et du féminisme, évènements tragiques (la lecture de « L’Evènement » justement a été une claque : à lire et faire lire autant que possible), vieillissement... Tout y est, décrit avec simplicité et recul.  Annie Ernaux est une incontournable : à (re)découvrir d’urgence !

A.

A écouter, un podcast de Mathilde Forget (auteur du roman « A la demande d’un tiers ») dans le cadre des Correspondances de Manosque, et autour d’Annie Ernaux.

OPAC Détail de notice