Traverser la foule

Fil d'Ariane

traverser

On traverse des foules toute sa vie, pour ne pas se perdre ou perdre des morceaux de soi. Je traverse la foule comme on traverse la vie, je contourne. Un jour comme un autre de décembre, Dorothée se confronte à l'indicible : le suicide de son mari, qui la laisse seule avec deux petites filles face à un gouffre d'incompréhension. Tout ce qui entoure la mort est pénible, long, compliqué. Il faut attendre, répondre à des questions. Mais le deuil donne aussi le droit de s'affranchir des conventions. Dorothée veut qu'il éclate à la face du monde, elle veut rester qui elle est, une femme qui jouit. Pas seulement une veuve et une mère, mais une femme libre avec son imaginaire et son grain de folie. Alors, passés le choc, la colère et la douleur, elle prend ses émotions et ses enfants sous le bras, qui l'épuisent et la comblent. Les fantômes, elle les brûle. 

Ce roman est une véritable leçon de vie. Cette femme, mère de deux toutes petites filles, aurait pu se laisser porter, se laisser sombrer, se laisser avaler par l’horreur de la situation qui lui est tombée dessus sans prévenir. Mais non, Dorothée a choisi de traverser la foule, et de le faire avec panache et folie. Entre humour et désespoir, malheur et jouissance(s), elle nous embarque avec elle, et c’est pour le mieux.

Audrey

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.