La mort de Staline

mort st

Dans la nuit du 2 mars 1953, un homme se meurt, anéanti par une terrible attaque. Cet homme, dictateur, tyran, tortionnaire, c'est Joseph Staline. Et si chaque membre de sa garde rapprochée - comme Beria, Khrouchtchev ou encore Malenkov - la joue fine, le poste suprême de Secrétaire général de l'URSS est à portée de main.

Une comédie historique et politique évoquant les instants qui suivent la mort de Staline ? Il fallait oser, les Britanniques l'ont fait. Et avec brio en + : les numéros d'acteurs sont savoureux, l'ensemble fait sourire, réfléchir et certaines scènes provoqueront même un fou rire. Si si, attendez juste qu'on y parle d'oursons moldaves, vous verrez.

Olivier

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.