Une séparation

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 uneseparation

Lorsque sa femme le quitte, Nader engage une aide-soignante pour s'occuper de son père malade. Il ignore alors que la jeune femme est enceinte et a accepté ce travail sans l'accord de son mari, un homme psychologiquement instable...

 OPAC Détail de notice Est-il réellement nécessaire de vanter à nouveau ce film ? Pour dire quoi ? Que c'est le meilleur film de l'année 2012 ? Qu'il dépeint avec subtilité, avec complexité la société iranienne ? Que les acteurs sont tous extraordinaires de vérité ? Que ce n'est pas seulement une peinture de la société iranienne mais également un thriller, qu'il est question d'histoires d'amour, de haine, d'histoires de familles, de religion, de justice ? Qu'une tension permanente anime le film ? Que l'émotion du spectateur est à son comble lors de la scène finale, déchirante ? Que ce film est d'une intelligence rare, puisque rien n'est simple, comme dans la vie et que,  comme disait Renoir : « ce qui est terrible sur cette terre, c'est que tout le monde a ses raisons » ?


Alors oui, il est peut être nécessaire d'en rajouter une couche, puisque rares sont les films qui méritent tous ces adjectifs, toutes ces louanges.

Olivier