dix-huit-et-vingt-ans-1-clair-de-lune

Dix-huit et Vingt ans de Yohann (scénario) et Zhena (dessins)

18 ans, Donghwi est peu pressé de devenir adulte. De son côté, Yuni, malgré ses 20 ans, reste toujours une enfant... Tous deux se rencontrent alors qu'ils nourrissent, chacun de leur côté, les chats errants du quartier. Leurs têtes à têtes vont les aider tous les deux à se construire des projets pour l’avenir et peut-être même faire naître l’amour...

Un merveilleux manhwa magnifiquement illustré, très délicat et plein de sensibilité.

Elise

rosalie


Pas très amatrice de bandes dessinées, il m'arrive pourtant occasionnellement d'avoir un grand coup de cœur pour un titre en particulier et là, ce fut carrément le choc !

3 personnages en quête de tendresse et de reconnaissance se croisent au cours de ces albums émouvants et magnifiquement illustrés.

Vincent, coiffeur, célibataire, terne trentenaire est doté d'une mère castratrice – totalement déjantée – qui l'empêche de vivre et d'aimer. Lorsqu'il croise pour la première fois Rosalie Blum, il a « Une impression de déjà-vu » et il se met alors à la suivre. La filature de cette femme devient vite obsessionnelle. Intervient, dans le second tome, un nouveau personnage sous les traits d'Aude, la nièce de Rosalie. Elle traine son ennui en compagnie de ses copines et d'un « kolocataire » cocasse, bonhomme épris de cirque et aux multiples idées baroques. Vincent va devenir le 'suiveur suivi', dans un jeu de chat et de la souris. Puis dans le troisième opus, toutes ces solitudes dissemblables se rejoignent, s'accordent et se complètent.

Avec des personnages secondaires agaçants ou charmants mais souvent très drôles, des situations d'un quotidien sans saveur qui virent parfois au grand guignol et un dessin vif et riche, Camille Jourdy, l'auteur de cette trilogie nous ravit.

Véronique



PS : à noter que Camille Jourdy a obtenu le prix Shériff d'or 2009, décerné par la librairie Esprit Bd, à Clermont-Ferrand