ch

Charlotte et moi, Olivier Clert

Voici le récit, pudique et sensible, de gens qui se croisent sans vraiment se voir, qui se côtoient sans tisser de liens, figés dans leur solitude et leurs préjugés. Mais une succession de hasards et d’incidents va remuer cette petite communauté, faisant naître une complicité improbable entre Charlotte, une jeune femme introvertie, et Gus, un garçonnet aventureux. En effet, tous deux ont choisi de croire en leurs rêves…

Cette bande dessinée en 3 tomes est une merveille de tendresse, d’humour et d’aventures. Contrairement à ce que pourraient laisser croire les images un peu rondes et colorées, cette histoire s’adresse à toutes et à tous, de 7 à 77 ans… et même au-delà ! On y suit Gus, un petit garçon de 8 ans qui vient d’emménager dans un nouvel immeuble peuplé de personnages intrigants… Dont Charlotte, une jeune femme obèse qui vit seule et ne prononce pas un mot, impressionnante de par sa carrure et son absence de sourire. La rencontre entre ces deux êtres sera pourtant le point de départ d’une aventure extraordinairement émouvante, autour d’une quête commune : celle des origines. Leur amitié se construira peu à peu, nous donnant l’envie de croiser le chemin d’une Charlotte et d’un Gus, un jour ou l’autre… Mention spéciale pour le dessin, la colorisation et le fourmillement de petits détails auxquels prêter attention, notamment au niveau des transitions entre les scènes.

ch2

Ode au vivre-ensemble et à la lutte contre les préjugés, voici une BD à mettre entre toutes les mains.

Audrey

trajectoire

La Trajectoire des confettis de Marie-Eve Thuot

2015, un barman ayant fait vœu de chasteté s'intéresse malgré lui à une cliente qui s'appelle tantôt Oscara, tantôt Fanny ou Cléopâtre. 1999, sous la pluie de bonbons d'une pinata, un adolescent tombe amoureux de sa tante. 1899, au nord des Etats-Unis, dans un village reculé, un pasteur récite à ses fidèles des passages salaces de la Bible. 2027, trois jeunes femmes se moquent en secret du gourou de leur communauté d'extinctionnistes. Quelque chose ne colle pas, n'a jamais collé dans le rapport entre sexe, amour et procréation. Des générations de personnages, coincés par les normes sociales, testent tour à tour les limites de la décence. Mais entre le tabou et l'acceptable, la frontière n'est pas aussi claire qu'on aimerait le croire. Pas plus qu'entre la vérité et le mensonge... Fresque vaste et captivante, La Trajectoire des confettis, premier roman de Marie-Eve Thuot, déchiquette en une pluie de confettis le grand cliché des romans d'amour, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants.

Je dois bien vous l’avouer : si ce roman n’avait pas été écrit par une autrice québécoise, je ne pense pas que je m’y serais intéressée de prime abord… Et j’aurais eu tort ! Il s’agit d’une magnifique fresque à la fois familiale, historique, sociologique. Y sont évoqués l’amour conjugal, l’amour filial, l’amour fraternel, le polyamour… Le lien entre amour, sexualité et reproduction est questionné tout au fil des pages. Ici, les tabous sont vite balayés, pour se concentrer sur des questionnements plus contemporains, à l’image d’un XXIème siècle qui se voudrait plus ouvert et libéré.

Quant aux amateurs de mystères, ils seront servis par les petits secrets de chacun, ainsi que le rapport entretenu par chaque personnage avec la vérité ou la réalité.

Enfin et pour ne rien gâcher, vous apprendrez grâce à de petites anecdotes glissées çà et là, et dans le désordre : la différence entre un eunuque et un castrat, ce qui fait des boîtes de nuit des « temples de la civilité », ou encore… pourquoi on lance des confettis sur les jeunes mariés !

Audrey

motorman

Dans une Amérique où brillent plusieurs soleils, Moldenke, harcelé par un pouvoir omniscient et oppressant, décide de fuir. Il erre à travers des paysages ravagés sur les traces d'un amour perdu.

Evasion fantasmatique ou repli sur soi halluciné, délire inventif de mots et d'adjectifs accolés de manière surréaliste, dans une histoire qui flotte et sombre... on se (sur-)prend à lire des passages en continu puis à relire dans un ordre aléatoire et peut etre y trouver une histoire d'amour impossible dans un monde à côté d'une guerre. On aime ET on déteste.

Philippe

phare 23

Les gardiens de phare. Pendant des siècles, ils ont assuré la sécurité des bateaux. C'est un boulot solitaire et bien souvent ingrat. Jusqu'à ce que quelque chose se passe. Qu'un bateau soit en détresse. Au XXIIIe siècle, on pratique toujours ce métier, mais dans l'espace. Un réseau de phares guide à travers la Voie lactée des vaisseaux qui voyagent à plusieurs fois la vitesse de la lumière. Ces engins ont été conçus pour être d'une solidité à toute épreuve. Ils ne connaissent jamais d'avaries. En théorie du moins... Après la trilogie Silo, Hugh Howey revient avec un roman au suspense haletant. Dans un monde en proie aux aliens et à la guerre interstellaire, il met en scène le destin d'un homme rongé par un mal tout aussi redoutable : l'infinie solitude des confins de l'espace.

Un roman de space opera avec de l'action et des explosions ? oui, un peu... mais surtout un roman sur la solitude, sur ce qui pousse un homme à l'exil volontaire...
Un roman sur la guerre ? Oui, bien sûr, mais aussi sur les traumatismes... sur la pitié... et sur la paix...
Un roman avec des aliens ? Il y en a...si l'on veut les considérer comme tels...
Un roman avec une belle histoire d'amour ? Aussi. Quoiqu'il s'agisse peut-être d'humanité...

Donc un roman plein de surprises et c'est cela que j'ai bien aimé.

Bérénice Targaryen

megan

« Icône » est la biographie percutante et touchante du phénomène Megan Rapinoe. La milieu de terrain est une pièce maîtresse de l'équipe américaine, sacrée, avec son équipe championne olympique en 2012 et deux fois championne du monde en 2015 et en 2019. Elle a également raflé les distinctions individuelles et notamment le prestigieux Ballon d'or. Se démarquant par ses prises de position et ses coups d'éclat, elle est devenue l'une des porte-parole mondiales de la communauté LGBTQ et du combat pour la parité dans le milieu du football.
 
Pour que les choses soient bien claires entre nous :
 
1) C’est la première fois de ma vie que je lis la biographie d’un sportif ou d’une sportive, quel(le) qu’il/elle soit
2) Je n’avais jamais entendu parler de Megan Rapinoe avant la finale de la Coupe du Monde 2019 de football féminin, qui s’est jouée en France et qui opposa les Pays-Bas aux Etats-Unis
3) Je suis vraiment nulle en sports collectifs.

Et pourtant… Je me suis régalée à la lecture d’une partie de la vie de cette battante qu’est Megan Rapinoe. Non seulement star du ballon rond, elle est aussi et surtout une femme de caractère et de convictions. Rares sont les sportifs de haut niveau ayant le courage de prendre position sur des sujets politiques et/ou polémiques –de peur de perdre supporters, sponsors et sélections lors des compétitions importantes… Cette extraordinaire athlète, elle, n’hésite pas à mettre sa notoriété au service des messages forts qu’elle souhaite porter : que ce soit pour lutter contre les discriminations dont sont victimes ses concitoyens noirs (mouvement Black Lives Matter), s’opposer à la politique menée par Donald Trump, ou encore défendre les droits des personnes LGBT, Megan donne de la voix. Sur le terrain ou lors de victoires prestigieuses (Jeux olympiques, Coupe du monde et autres récompenses de marque), elle saisit le micro qui lui est tendu pour prononcer de pertinents discours qui pourraient aider à changer le monde dans lequel nous vivons. Voilà une personnalité qui, outre ses performances sportives exceptionnelles, gagne à être connue en dehors du milieu purement sportif !
 
Audrey
 

 

priest

Le Monde inverti de Christopher Priest

J'avais atteint l'âge de mille kilomètres. De l'autre côté de la porte, les membres de la guilde des Topographes du Futur s'assemblaient pour la cérémonie qui ferait de moi un apprenti. Au-delà de l'impatience et de l'appréhension de l'instant, en quelques minutes allait se jouer ma vie. Helward Mann est l'un des habitants de la cité Terre, une mégalopole progressant sur le sol inconnu d'une planète effrayante. Il ne sait rien de l'extérieur et doit maintenant jurer qu'il ne révélera jamais ce qu'il y découvrira. Mais le long des rails qui mènent à l'optimum, Helward découvrira un monde dominé par le chaos et la barbarie, des paysages déformés, éclairés par l'hyperbole du soleil.

D'un monde clos vers un dénouement inattendu, ou comment un esprit curieux va-t-il remettre en question l'ordre établi et découvrir une réalité troublante.

P.

lautre rimbaud

La photo est célèbre. C'est un premier communiant, cheveux sagement ramenés sur le côté, regard qui défie l'objectif. Il s'appelle Arthur Rimbaud. Mais sur le cliché d'origine posait aussi son frère aîné, Frédéric. Cet autre Rimbaud a été volontairement supprimé de l'image. Comme il fut "oublié par la plupart des biographes. Pourtant, les deux frères furent d'abord fusionnels, compagnons d'ennui dans leurs Ardennes natales. Puis leurs chemins se séparèrent. L'un a été élevé au rang de génie, tandis que l'autre, conducteur de calèche, fut banni par sa famille, effacé de la correspondance d'Arthur et dépossédé des droits sur l'oeuvre. En quoi était-il si gênant ce frère ? Pourquoi une telle conspiration familiale ? On croyait tout savoir du plus célèbre des poètes. Il restait encore une part d'ombre. Auteur de La Captive de Mitterrand, qui fut un succès critique et public, David Le Bailly signe ici un roman singulier, où la fiction se mêle à l'enquête. Il raconte, interroge, imagine et dissèque avec talent la mécanique implacable des secrets de famille.

Roman mené par l'auteur comme une enquête, à la recherche de la vérité. Pourquoi ce frère d'Arthur Rimbaud a t-il été écarté de la succession littéraire du poète ? Effacé de sa vie, par sa famille, et par tout le milieu littéraire de l'époque mais aussi de notre époque.

M.-C.

ocean

Océan mer d'Alessandro Baricco

Au bord de l'océan, à la pension Almayer, " posée sur la corniche ultime du monde ", se croisent sept personnages au destin étrange et romanesque, sept naufragés de la vie qui tentent de recoller les morceaux de leur existence. Mais leur séjour est bouleversé par le souvenir d'un hallucinant naufrage d'un siècle passé et la sanglante dérive d'un radeau. Et toujours, la mer, capricieuse et fascinante... Avec une époustouflante maîtrise, Alessandro Baricco nous offre à la fois un roman à suspense, un livre d'aventures, une méditation philosophique et un poème en prose.

A savourer. Réflexion, qualité d'écriture.

Jean-Pierre